Note à l'attention des organisateurs de festivals et des libraires des festivals et salons BD,

Dans la plupart des festivals où nos auteurs sont invités, la maison d'édition Assor procède à un échange de bons procédés avec les organisateurs.
(Ce qui est normal, puisque Libraires et Bouquinistes payent un emplacement ou verse une commission sur leur ventes).

Chaque festival possèdant sa règle, il est bon de repertorier les différents cas de figures auquels nous avons été confrontés :

1. Les auteurs "assor hist & Bd" dédicacent et vendent eux-même sur un emplacement "Assor"

Cas 1a. le plus fréquent : Le festival prenant en charge les auteurs, reçoit une commission sur les ventes assor.
Cas 1 b : Le festival prenant en charge les auteurs, échange une prestation contre l'emplacement (exemple: une exposition à titre gracieux offert par assor Hist & bd, intervention en milieu scolaire par un ou plusieurs auteurs etc...)
Cas 1c :  Le festival qui offre l'emplacement, assor prenant en charge le déplacement de tous les auteurs. l'hébergement et / ou les repas faisant partie ou non des négociations avec le festival. Ce cas est prévu pour les festivals situés à une distance égale ou inférieure à 200 kms de notre siège social ou du domicile des auteurs assor. 

Dans le cas ou nos auteurs invités par les organisateurs ont produit des albums chez d'autres éditeurs, il n'y a aucun problème à ce que le "libraire salon" s'approvisionne pour les autres albums de l'auteur.

Dans le cas, ou Assor aurait un emplacement offert , assor prenant en charge le déplacement et l'hébergements de ses auteurs, les auteurs dédicaceront leur album extérieur à notre maison d'édition à raison d'au moins un album acheté sur notre stand. Cependant en cas de prise en charge partielle, ou d'arrangement avec les auteurs concernés, ils pourraient dédicacer leurs autres albums approvisionnés par le libraire sans autre contrepartie.


2. Festival prenant en charge nos auteurs, les livres étant vendus par le le libraire festival.
deux solutions:

Cas 2 a : Le ou les auteurs assor amènent les albums au libraire, un comptage et un BL manuscrit est remis au libraire, au retour le comptage est refait et les auteurs reprennet les invendus.
Remise plus faible, mais pas de port, pas de colisage à faire, pas de frais administratifs et de comptage,
frais de gestion simplifiés pour le libraire.
Cas 2 b : Le libraire commande nos albums, il doit  commander obligatoirement les albums à AssoR Hist et BD pour les dédicaces de nos auteurs sur les festivals et salons (clauses entre assor bd et Makassar qui nous diffuse en librairie bd le restant de l'année). remise normale libraire.
Afin d'éviter les problèmes dûs au transport :
- il est important de passer commande 15 jours/3 semaines avant l'événement.
- il appartiendra au professionel d'émettre des réserves sur tout carton douteux. et de nous en avertir dès réception de la marchandise (par fax ou courriel avec photos si necessaire. (sous 24h), sans cette précaution, les livres abîmés seront à la charge du libraire. Dans la mesure où ces clauses sont bien respectées, nous avons le temps pour :
- réexpédier des albums.
- nous retourner auprès du transporteur.
Naturellement ce port à un coût, dont nous prenons une partie du transport aller à notre charge.
Le coût des retours est à la charge du libraire (Nous vous conseillons, de nous consulter pour nous mettre en accord sur des quantités plausibles).

3. Festival ou nos auteurs sont présents, invités par notre maison d'édition qui paie le stand, et les frais pour la venue de ses auteurs.

Dans le cas, ou Assor paierait un emplacement ou verserait une commission et que les déplacements /hébergements de nos auteurs soient à notre charge, les auteurs ne dédicaceront que leurs albums "assor", en cas de prise en charge partielle, ou d'arrangement avec les auteurs concernés, ils pourraient toutefois dédicacer leurs autres albums approvisionnés par le libraire.
Envoyer à un ami
Facebook Twitter

NEWSLETTER d’ASSOR BD